Sortir à Clarensac

Sortir à Clarensac

Ce soir au foyer communal de Clarensac les trois tauromachies.

Le Club Taurin l’Escapaïre de Clarensac, organise, ce soir, vendredi 20 mars 2015 à 21 heures au foyer communal, une projection de films sur les trois tauromachies.

Qu’est-ce que les trois tauromachies ?

  • La première des tauromachies, c’est celle du Sud de la France, qui va de Béziers à Salon-de-Provence, on parle alors de courses camarguaises, un sport mis sous l’égide de la Fédération Française de la Course Camarguaise (site web). Les aficiona sont nombreux et à partir du mois de mars la saison débute et se termine vers fin novembre. Plusieurs trophées sont en lices, les plus connus sont le trophée des AS, le trophée de l’avenir ( On y voit quelques courses à Clarensac au moment des fêtes du village), le trophée Pescalune de la ville de Lunel et un, à retenir absolument c’est le trophée de la Cocarde d’Or qui a lieu chaque année à Arles le premier lundi de juillet. C’est un combat sans merci, qui a lieu dans les arènes, avec les meilleurs taureaux camarguais et une multitude de razeteurs. Il y a encore beaucoup à dire aussi sur le respect de l’animal, les cérémonies… Une tradition sportive et culturelle qui mérite d’être soutenue par les pouvoirs publics.
  • La deuxième des tauromachies, c’est celle de la course landaise gérer par la Fédération Française de la Course Landaise (site web). Pas trop connue dans notre région, elle se pratique du côté  Grand Sud-Ouest de la France, la Gascogne, le département du Gers qui constituent la plus grosse partie du territoire de tradition, quelques villes du Nord Béarn ont aussi une tradition de courses landaises, ainsi que Maubourguet et Castelnau dans les Hautes Pyrénées, Nérac et Casteljaloux en Lot et Garonne, et Captieux dans la Gironde. Au même titre que la course camarguaise, il n’y a pas de mise à mort, mais par contre la course se pratique uniquement avec des vaches landaises, contrairement à la course camarguaise où c’est souvent le taureau qui tire les ficelles de la gloire.
  • La troisième tauromachie, c’est la corrida espagnole et portugaise. Les grandes villes de prédilection pour cet événement, sont les villes d’Arles, de Nîmes et de Béziers. Il y a toujours une grande fête qui accompagne la corrida dans les rues des villes. Des milliers de personnes descendent des différents coins de France (Parisiens, Lyonnais, Marseillais, Niçois…) soit pour voir le spectacle ou soit pour faire la fête dans des Bodégas très « Sélect ». Mais ce soir ce ne sera pas le sujet.

Voilà un peu le programme de cette soirée, le Club Taurin l’Escapaïre vous invite à venir voir les trois tauromachies et débattre autour d’un pot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.