Michel BRUNEL maire de Clarensac

Michel BRUNEL maire de Clarensac

Le Maire de Clarensac de 1792 à 1793.

Mairie de Clarensac

C’est sous la Première République que Michel BRUNEL devient Maire de Clarensac. Il est élu le 9 décembre 1792 avec 82 voix pour 149 votants (55,03%). Pour rappel, lors de la première élection de Pierre Auquier (83,33%), il y eut 120 votants.

Après le procès de Louis XVI et sa décapitation lundi 21 janvier 1793, à Clarensac commence la chasse aux royalistes, et à partir de septembre c’est la Terreur qui s’installe. Fin 1793, Paul FOULC, un zélé de la première heure, qui habitait Saint-Côme, accusa ses homologues de la Mairie de Clarensac de traîtrise envers le pouvoir central parisien. Prison, illico presto pour ces fauteurs de troubles à l’ordre établi. D’autres habitants de Clarensac furent pourchassés et mis en prison (Sommières et Nîmes). La plupart des clarensacois vécurent dans la peur d’être dénoncé par des gens un peu trop zélés.

Le mandat de Michel BRUNEL s’achève bien tristement en prison au mois de novembre 1793.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *