Clarensac – Escapaïre

Clarensac – Escapaïre

Clarensac : conférence de presse de l’Escapaïre

Club Taurin 30 mars 2013-10

Vers 18h30, samedi 30 mars 2013, dans la salle du foyer communal de Clarensac, les aficions étaient venus nombreux écouter le nouveau président de l’Escapaïre. L’homme par son accent et son verbe, typique de la Vaunage, en glissant à bon escient quelques mots en Occitan, a conquis son auditoire. Et c’est sous un feu d’applaudissements que l’assemblée a accueilli favorablement les grandes lignes d’orientation du Club Taurin l’Escapaïre.

Le mot du nouveau président, Guy MARTINELLI :

Guy Martinelli - Président de l'Escapaïre« C’est grâce à quatre copains qui jouaient à la pétanque un soir d’été 1975, que le club taurin à vue le jour comme quoi, boules et taureaux peuvent faire bon ménage. Ce soir là, comme l’écrit le secrétaire de l’époque, aux alentours de 19h00, une brise d’en bas qui sentait bon la saladelle, les enganes et la sansouïre se mis à faire frissonner les feuilles du Micocoulier sous lequel ils entrechoquaient les intégrales. Ce parfum de Camargue donna l’idée à nos quatre compères de créer un club taurin. Chiche et oui chiche. Jérôme Ruiz, Patrick Matalana, Jacky Goudet, Gilbert Chauvet voyaient leur rêve se réaliser, puisque le 22 novembre 1975, la 1er assemblée constitutive avait lieu dans ce même foyer et procédé au baptême du club taurin l’Escapaïre. Quatre ans plus tard avec les sacrifices du samedi et du dimanche, les arènes étaient inaugurée par le président Jérôme Ruiz, Marcel Aigon Maire de l’époque et Henri Aubanel. Pourquoi l’Escapaïre ? À la belle époque ou les grilles n’existaient pas, la sécurité n’était pas le problème majeur, alors, il ne se passait pas une année sans qu’un taureau ne s’échappe. Cette escapade mettait la Vaunage en ébullition surtout en période de vendanges. On entendait dire : en maï escapa, en escapa tao disé en d’avala la carrirole etc…, il n’en fallait pas moins pour baptiser le club du nom de l’Escapaïre. Le club taurin rentre dans sa trente huitième année, au mois de janvier et février 2013 il a vacillé, il commençait à ce gangréner, mais ce furent les sages du club qui trouvèrent les mots chocs, le soir de cette assemblée extraordinaire. Des mots forts, des mots de passion qui ont eu pour effet de réveiller l’assistance et aussitôt la salle se remplie à nouveau de la Fé di biou. Le nouveau conseil d’administration qui ce soir là a été élu, n’a maintenant qu’une idée en tête, c’est d’être fidèle au statut du club, c’est à dire pérenniser les Traditions et la course camarguaise. Le projet de rénovation des arènes qui a reçu un accueil favorable auprès de nos élus, portera sur la mise en conformité totale des gradins, sur l’accès des Handicapés, la réfection des toilettes, du toril, des vestiaires et de l’infirmerie. La rénovation doit voir le jour avant mars 2014, aussi j’espère fortement que ces promesses ne seront pas que des vœux pieux, de la part de notre municipalité, car nous sommes les seules arènes de la Vaunage à organiser pour le moment des courses camarguaises, il serait dommage qu’elles subissent le même sort que celles de Calvisson, de Saint-Géniès-de-Malgoirès et bien d’autres. Les projets sont multiples : outre la fête du club taurin qui grâce au partenariat du Cafetier Luc Blanc, de la municipalité et du comité d’animation aura un bon millésime, il y a aussi un projet qui nous tient particulièrement à cœur, c’est de remettre les courses d’entrainement des écoles taurines au goût du jour. Il nous faut dépoussiérer la convention que la municipalité a signée avec l’école taurine de Vauvert. Avec le concours des directeurs de l’école primaire et secondaire, il est possible d’intéresser les enfants en leur expliquant bien entendu les règles des courses camarguaises. Ce n’est que par ce biais que nous récolterons dans quelques années le fruit de ce travail indispensable pour que la course camarguaise perdure. Il faut le reconnaître, cela devient inquiétant, car on ne voit que très peu de jeunesse sur les gradins, cela ressemble plus a des rassemblements de têtes blanches qu’au rassemblement des jeunesses catholique au Vatican. »

Ensuite, le secrétaire décline le programme de l’Escapaïre pour 2013 :

Dimanche 14 avril 2013 : Vide grenier de printemps.

Clarensac : fête du mois de mai-juin 2013

Vendredi 31 mai 2013 : 19h00 Abrivado – Bandido Aubanel / Baroncelli – Bal apéritif avec l’orchestre « EXIT » – 22h00 Encierro Manade Aubanel / Baroncelli – 23h Bal avec l’orchestre « EXIT ».

Samedi 1 juin 2013 : 12h00 Abrivado Manade Chapelle – 15h00 Concours de boules à la pétanque (doublettes montées/140€ + les mises) organisé par la Boule Di Liouns – 16h00 Ecole taurine de Baillargues (six taureaux de la Manade Cyr) – 19h00 Bandido Manade Chapelle – Bal apéritif avec « EXIT » – 22h00 Encierro Manade Chapelle – 23h00 Bal avec l’orchestre « EXIT ».

Dimanche 2 juin 2013 : 12h00 Abrivado Manade Vidal – apéritif avec la Péna – 16h00 Concours de Manades Raynaud-La Vaunage (Raynaud : César, Marcamaü, Gabian de Raynaud / La Vaunage : Bimbe, Marquis, Lucas), razeteurs invités : C. Chanat, M. Goujon, J-B. Granier, J-H.  Oudjit, A. Gleize, T. Dumont ; Entrée 8€ (Prix au meilleur taureau et razeteurs + Coup de cœur) – 19h00 Bandido Manade Vidal – Apéritif animé par la Péna. Toute la journée animation musicale par la Péna : « LOS CABALLEROS ».

Clarensac : fête du mois d’août 2013

Jeudi 22 août 2013 : Graines de toréros. Entrée Gratuite.

Vendredi 23 août 2013 : Graines de Razeteurs –  Manade Briaux – St Pierre. Entrée Gratuite.

Samedi 24 Août 2013 : Courses de taureaux jeunes – Manade Brestalou- Fanfonne  Guilerme. Entée Gratuite.

Dimanche 25 aout 2013 : Vaches Cocardières – Manade Chaballier  – Blatière Bessac. Entrée 5€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.